Taille du texte : Réduire la taille du texte  Augmenter la taille du texte

La maltraitance

La maltraitance envers les personnes aînées, c’est la violence psychologique ou physique, l’exploitation, la négligence, la violation des droits et les mauvais traitements dont elles font l’objet.

C’est quelqu’un qui humilie, infantilise, rudoie ou qui omet délibérément de prodiguer un soin essentiel, un proche qui soutire de l’argent, qui fait volontairement pression pour obtenir son héritage, etc. Et ce ne sont là que quelques exemples de types de maltraitance envers les personnes aînées.

De fait, c’est un concept vaste et complexe qui peut toucher l’intégrité physique, psychologique, sexuelle et financière d’une personne tout en ayant des répercussions sociales et légales ainsi qu’en matière de santé publique.

On peut donc définir la maltraitance envers les personnes aînées de plusieurs façons. La définition retenue par le gouvernement du Québec est celle de la Déclaration de Toronto sur la prévention globale des mauvais traitements envers les aînés, de l’Organisation mondiale de la Santé, en 2002 :
« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. »
(source : La maltraitance envers les aînés, un problème de société).

La définition retenue par le gouvernement du Québec adaptée à partir de celle qu’a adoptée l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est la suivante :

« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. Ce geste, intentionnel ou non, est de nature interpersonnelle ou découle de l’organisation des services dans les divers milieux de vie des personnes aînées. »

Le phénomène de la maltraitance envers les personnes aînées cause des sentiments de peur et d’isolement qui, souvent, freinent la participation – pourtant si importante – des personnes aînées à la société, en plus d’entraîner d’importants coûts sur le plan économique et social. La maltraitance provoque de la détresse chez les personnes aînées.

En plus des possibles séquelles physiques ou psychologiques, temporaires ou permanentes, elles subissent des contrecoups qui diminuent leur qualité de vie, comme :

  •  un sentiment croissant d’insécurité;
  •  le repli sur soi;
  •  une perte de poids, une maladie ou de l’anxiété;
  •  la dépression et la confusion.

Il en va de même de la maltraitance de nature matérielle et l’exploitation financière. La qualité de vie de la personne aînée flouée se trouve affectée lorsqu’elle perd les épargnes nécessaires pour garantir son bien-être en fin de vie, lorsqu’elle constate qu’elle sera incapable de redresser sa situation financière parce qu’elle avance en âge ou encore, lorsqu’elle voit ses conditions de vie se détériorer. On note de plus une augmentation de la fréquentation des salles d’urgence et même de la mortalité associée à la violence et à la négligence envers les personnes aînées, ainsi que des comportements autodestructeurs chez les personnes maltraitées ce qui peut malheureusement mener au suicide.

Source: Sensibilisation sur la maltraitance des aînées -

Guide référence contre la maltraitance
Guide de référence - Pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées (fichier PDF, 2013)

Maltraitance:

Diagnostic régional et priorités d'action pour contrer la maltraitance envers les aînés en Abitibi-Témiscamigue

L’Agence de la santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, en collaboration avec la Table régionale de concertation des personnes aînées de l’Abitibi-Témiscamingue, a organisé une rencontre de réflexion le 8 novembre 2012 pour contrer la maltraitance envers les aînés. Cette rencontre a permis à 55 personnes de valider les constats du diagnostic régional et d’identifier des priorités régionales. Lire plus (PDF)

La maltraitance - diagnostic du milieu
Diagnostic régional et priorités d'action pour contrer la maltraitance envers les aînés en Abitibi-Témiscamingue (PDF, 2012)

  

Retour à l'accueil

Les ressources :
Besoin d'aide !

Si l'un de vos proches ou vous-même êtes en détresse, n'hésitez pas à consulter, à demander soutien, aide et assistance.

La ligne sans frais Aide Abus Aînés offre écoute, information et référence vers l’ensemble des ressources d’aide et de protection. Il s'agit d'une ligne spécialisée en matière de maltraitance envers les personnes aînées. Elles est accessible entre 8 h et 20 h sept jours sur sept :
1 888 489-2287


Services policiers,
assistance immédiate :  911


 

 

 © 2017 Copyright  AINESAT.ORG  Tous droits réservés.